• The Greatest Love 

    [Avis Davsha] The Greatest Love

    Episodes : 16 

    Scénaristes : les soeurs Hong ( Master's sun, You're beautiful) 

    Genre : Comédie, Romance

    Acteurs : Gong Hyo Jin, Cha Seung Won, Yoo In Na, Yoon Kye Sang

    OST : Because you're my man, GNA 

    Don't forget me, Huh Gak 

    [Avis Davsha] The Greatest Love

    Synopsis :

    Gu Ae Jung et Kang Se Ri étaient toutes les deux membres du groupe "Treasure Girls" qui s'est séparé dans des circonstances obscures lorsqu'il était au sommet de sa gloire.

    Alors que Gu Ae Jung tente de survivre dans le milieu du divertissement, elle rencontre Dok Go Jin, une star capricieuse et désagréable qui a subi une opération du cœur très importante il y a quelques années.
    C'est pourquoi, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour que son rythme cardiaque n'excède pas les 90 pulsations/minute ce qui lui est impossible lorsqu'il est en présence de Gu Ae Jung.

    Yun Pil Ju est un docteur en médecine orientale qui ne s'intéresse absolument pas au monde du show business jusqu'à ce qu'il rencontre Gu Ae Jung avec qui on va lui proposer de participer à une émission et dont il va tomber amoureux. 

    Source nautiljon

    Avis Davsha 

    Note : 9.5 / 10

     

    • Histoire  : 9 / 10

    Le premier point fort de l'histoireL'alchimie des personnages principaux et les détails qui agrémentent leur relation. 

    Nous commençons avec la rencontre entre nos deux personnages est assez "simple" et aboutit à une première impression désagréable pour notre héroïne. [SPOIL] Avec un héros qui lui demande de jeter ses gobelets usagés (qui la salissent en prime ) et lui "arrache" ensuite le bras pour lui signer un autographe dont elle n'avait pas envie, ça n'aide pas vraiment. [/SPOIL] Les rencontres suivantes donneront lieu à quelques (grosses) gaffes de la part de notre héroïne qui mettra ce cher Dok Go Jin en délicates postures. De ce côté-ci, la trame générale innove peu de l'histoire standard de tout k-drama, mais les détails [SPOIL] Le pot de vin révélé à la télévision, le faux plâtre, la paire de chaussures [/SPOIL] font toute la différence. Et il faut dire que l'auto-persuasion du personnage principal est remarquable [SPOIL] surtout quand il s'agit de "prouver" qu'il n'est pas amoureux de Gu Ae Jung, via sa montre détraquée.[/SPOIL]. Leur histoire est simple mais frappante par la justesse des répliques, des sentiments mais aussi les réactions des personnages. C'est le point fort de leur histoire "commune".

    Le second point fortl'histoire des personnages secondaires.

    Bien évidemment, on retrouve toujours le rival du héros, incarné dans Yun Pil Ju. Cependant, sa rencontre avec Gu Ae Jung est assez étonnante et même détonante [SPOIL] La pauvre qui croit qu'on veut l'acheter pour "s'amuser" avec elle et lui qui n'y comprend rien, car il est là pour rencontrer une potentielle employée/ collègue [/SPOIL] et cela sort à mon avis un peu des sentiers battus.

    Enfin la rivale Kang Se Ri, a un rôle de "peste" sans en être une [SPOIL] ce qui peut s'expliquer, vu que Gu Ae Jung est à l'origine de la séparation du groupe Treasure Girls [/SPOIL]. Et ce qui pour moi, change un peu la donne, c'est son intérêt pour [SPOIL] Yun Pil Ju (et non Dok Go Jin avec qui elle faisait semblant de sortir) ce qui change de l'habituel, le personnage principal est à moi car on se connaît depuis... on s'est aimé il y a tant d'années et blablabla. [/SPOIL].

     Le troisième point fort : l'utilisation de la musique comme fil conducteur ?

    Dok Go Jin est fortement influencée par cette musique :  ce qui est facilement explicable selon les personnes. Et cette influence, [SPOIL] quand il entend cette musique sur le téléphone de Gu Ae Jung, après qu'elle ait été giflée par son ancien manager [/SPOIL] le pousse parfois à agir différemment de son habitude. 

    Enfin vous l'aurez compris, une histoire assez simple, mais agrémentée de détails qui font mouche et qui rendent l'histoire bien plus agréable et "normale". Cependant, je pense que cette histoire ne m'aurait pas autant plu sans ses personnages si phénoménaux...

     

    • Personnages : 10 / 10

    Les deux acteurs principaux font sensation à leur manière dans ce drama et leur couple montre une très bonne alchimie.

    [Avis Davsha] The Greatest Love

    Cha Seung Won joue Dok Go Jin. Je dois bien avouer qu'avant de le découvrir dans ce drama, je n'avais jamais entendu parler de lui et ce fut la révélation pour moi. En effet, ce personnage à lieu seul incarne l'âme de ce drama et est la raison principale de mon addiction. En effet, cet acteur a su développer un personnage qui est égocentrique, imbu de sa personne... tout ce que je déteste chez un personnage. Malgré tout, on s'attache à lui car il est si "hors norme" que même sa vanité devient une qualité chez lui. Et à certains moments, il parvient à nous émouvoir aux larmes [SPOIL] passage devant la maison de Gu Ae Jung où ils se "retrouvent", passage de la vidéo qu'il a faite au cas où. [/SPOIL] Toutefois, en dehors de ce trouble de la personnalité (je vous assure qu'à son niveau, le trouble est avéré ;) ), il est tout ce qu'il y a de plus humain et cela compense largement. Il a des réactions "normales" et cela fait du bien de trouver un "humain normal" parmi les personnages de drama. Enfin, tout au long du drama, il conserve le même comportement et je dois dire sur ce coup Alléluia, on ne transforme pas un être froid, en guimauve bien dégoulinante. 

    Dok Go Jin est un personnage unique en son genre et inoubliable de part son comportement mais aussi ses relations avec les autres personnages.  On ne peut pas parler de lui sans parler de ses relations avec l’héroïne et les personnages secondaires.

    [Avis Davsha] The Greatest Love Tout d'abord avec Gu Ae Jung. Dok Go Jin montre son "attachement" par des réactions bien souvent à côté de la plaque (même s'il essaie de bien faire) et on ne peut que l'apprécier plus. Mais il s'est bien vite rattrapé [SPOIL] quand il s'est chargé de l'ancien manager de Gu Ae Jung, quel goujat ce type [/SPOIL] Et puis sa volonté de prouver [SPOIL] qu'il n'est pas amoureux d'elle et que son cœur a été détraqué par sa chanson [/SPOIL] est si Dok Go Jin qu'on ne peut que comprendre sa réaction, même si on sait qu'il se trompe complètement.

    [Avis Davsha] The Greatest Love Il y a aussi avec le neveu de Gu Ae Jung, avec qui il est tout simplement adorable. Leur "relation" commence un peu bizarrement [SPOIL] le jeu de devine de quoi je parle est quand même particulièrement mémorable [/SPOIL] mais peu à peu, ils s'attachent l'un à l'autre. Dok Go Jin l'utilise parfois pour atteindre Gu Ae Jung, mais en échange il lui arrive aussi de l'aider [SPOIL] quand il l'attend devant l'école notamment [/SPOIL]. Et même s'il est clair que l'un est adulte et l'autre un enfant, on ne voit à aucun moment, Dok Go Jin le dénigrer ou l'utiliser sans contrepartie ce qui n'est pas toujours le cas. 

    [Avis Davsha] The Greatest Love Enfin Lee Seung Gi fait une brève apparition (marque de "fabrique" des soeurs Hong) et son personnage n'est pas dénué de caractère malgré tout. En effet, les deux acteurs jouent à la perfection leurs rôles et l'hypocrisie sous-jacente est si palpable qu'elle en est amusante. 

     

    [Avis Davsha] The Greatest Love

    Gong Hyo Jin alias Gu Ae Jung. Sa présence au casting m'a poussé à commencer ce drama et m'a permis de découvrir cette petite perle.  Son personnage connaît depuis la fin des Treasure Girls des difficultés à se maintenir dans ce milieu. Au moment où elle rencontre Dok Go Jin sa carrière est au plus bas et elle tente par tous les moyens de trouver du travail [SPOIL] pour faire vivre sa famille (père, frère et neveu) [/SPOIL]. Toutefois, sa rencontre avec cette idole va tout changer pour elle et sa carrière remonte lentement la pente. Certes, elle "utilise" cette rencontre mais de façon si simple et respectueuse qu'on ne peut pas lui en vouloir, même si cela provoque quelques problèmes à Dok Go Jin [SPOIL] le fait qu'elle annonce le pot de vin sans le vouloir, le coup du plâtre alors que le producteur le voulait dans son film [/SPOIL].

    Ce personnage est très simple et l'actrice transmet à merveille ce sentiment de simplicité, de force et aussi d'amour pour ses proches [SPOIL] même si elle est démoralisée après la gifle, elle pense avant à son frère qui ne doit pas la voir dans cet état [/SPOIL]. De plus, elle a les pieds sur terre ce qui "tempère" à merveille le côté farfelu du héros. 

    Une héroïne simple qui essaye de s'en sortir dans cet univers et aussi face à Dok Go Jin et ce n'est pas du gâteau.

    Un "couple" très agréable à découvrir au fil des épisodes qui se construit petit à petit et qu'on apprécie dès le départ. Et leur romance est adorable [SPOIL] quand il se précipite à l'hôpital quand il apprend qu'elle a eu un accident ou quand elle le voit endormi dans la voiture [/SPOIL] parsemée d'embûches [SPOIL] l'arrêt des propositions de contrats pour Dok Go Ji, quels rapaces ces publicitaires. [/SPOIL]

    Les personnages principaux sont particulièrement marquants, mais les personnages secondaires ont eux aussi leur utilité.
    [Avis Davsha] The Greatest Love Kang Se Ri jouée par Yo In Na. Considérée comme une déesse par ses admirateurs, elle a accédé au rang de star grâce à sa relation avec Dok Go Jin [SPOIL] même s'ils ont rompu depuis longtemps, leur rupture officielle est un coup de maître. [/SPOIL]. Ce personnage aurait pu se contenter d'être l'éternelle rivale de l'héroïne mais les scénaristes ont légèrement plus développé son personnage. Elle n'est pas seulement l'éternelle peste mais une personne simple qui sait ce qu'elle veut et essaye de l'obtenir sans pour autant faire de coups bas. Vers la fin, elle change de comportement envers Gu Ae Jung, mais qui ne l'aurait pas fait après avoir appris ceci [SPOIL] sa petite blague de l'eau salée à entraîné la fausse couche d'une membre de leur groupe et Gu Ae Jung et a supporté le blâme de leur séparation. [/SPOIL].

    [Avis Davsha] The Greatest Love

     Yun Pil Jun ou Yun Kye Sang. Et l'éternel second rôle assez simple qui tombe amoureux de l’héroïne. Un léger détail change tout de même, c'est qu'il ne joue pas le rôle de sangsue. En effet, une fois que Gu Ae Jung, a pris sa décision, ils restent amis et son personnage semble s'y résoudre. Il n'essaye pas par tous les moyens de la retenir et conserve davantage son statut de confident. Je dois dire que l'acteur joue bien mais son personnage est bien fade vis à vis de Dok Go Jin et je n'ai pas retenu grand chose sur lui. 

     Que dire sur les autres personnages :

    Le manager de Dok Go Jin en voit un peu de toutes les couleurs avec son "protégé" et il essaye par tous les moyens de l'aider. Et je dois bien avouer que le pauvre ne sait pas trop où donner de la tête avec Dok Go Jin. Le petit plus, c'est son intérêt pour la meilleure amie de Gu Ae Jung, Ginny, qui donne des scènes amusantes.
    La directrice de Dok Go Jin est elle aussi interprétée à la perfection. Elle veut que son acteur réussisse mais pas que cela se fasse à son détriment. Elle est attachée à lui et cela se voit dans sa manière de le défendre [SPOIL] et par la diffusion de la vidéo de Dok Go Jin quand sa popularité décroit [/SPOIL]. Et contrairement à beaucoup, elle ne voit pas d'un mauvais oeil la relation des héros mais expose juste les faits de manière pragmatique. On ne peut lui en vouloir pour cela car elle souhaite le meilleur pour eux. 

    La meilleure amie, Ginny ancienne membre du groupe Treasure Girls. Elle est d'un grand soutien pour Gu Ae Jung et n'a à aucun moment failli à son rôle, quelle belle amitié.

    La famille de Gu Ae Jung, avec le neveu adorable, le père qui fait de son mieux pour soutenir sa fille et le frère qui l'aide lui aussi. A eux quatre, ils forment une belle famille qui se soutient dans les moments difficiles et prend les choses comme elles viennent.

      

    • OST : 10/10

    Je dois bien avouer que je ne me souviens plus si une musique est davantage mise en avant. A part, celle qui influence le personnage principal, on entend les différentes musiques à travers tous les drama. Et c'est un petit plus par rapport à d'autres dramas où on nous rabâche toujours la même chanson. Au fil des épisodes on apprend à toutes les apprécier et même à les attendre car elles illustrent au plus juste les passages concernés. Et les réentendre après visionnage permet de se souvenir de certaines scènes que l'on a particulièrement appréciées. Que demander de plus à des OST. 

    Je vous invite à les écouter avant et peut-être même après visionnage, ce qui vous donnera une autre vision de ces musiques très bien trouvées. 

    Profitons encore un peu : 

    [Avis Davsha] The Greatest Love

    J'espère que cela vous donnera envie de découvrir Dok Go Jin et toute la clique ou redécouvrir ce drama. Et n'hésitez pas à dire ce que vous en avez pensé. 

     

     


    2 commentaires
  •  

    Ma première impression quand j'ai voulu me lancer dans le visionnage de ce film c'est: "Houlà 2h30 ... pff si je ne m'ennuie pas c'est un miracle" et vous savez quoi ? Et bien le miracle s'est produit ! Il faut dire que le film commence sur les chapeaux de roues avec la scène d'ouverture qui on le découvrira aura tout son sens à la fin du film ...

    Après l'histoire en elle-même, on retrouve une héroïne féminine Harleen, réceptionniste dans une banque qui à plein de rêves de voyages qu'elle s'est promis de réaliser "un jour" Et bien sûr un beau mâle tout en muscle " Vickie ou Rajveer ou Jai" bad boys de première, mauvais garçon .... qui bien sûr fera tourner la tête de l'innocente Harleen.

    Toutefois, il ne faut pas se fier à la première impression car entre fusillades, cascades, paysages de rêves, corruption j'en passe et des meilleures, l'aspect romance reste en arrière-plan et c'est toute la force de ce film.

    Le dénouement (le 30 dernières minutes tout de même est très très bien amené, et on se rend compte de l'évolution des personnages car au début du film on est dans le un jour de Harleen et c'est Rajveer qui fait tout pour "ne pas la perdre" et à la fin ... et bien c'est l'inverse ....

    En résumé un bon film que je ne peux pas comparer à la version US car je ne l'ai pas vu ...

                                                            Ma note: [Avis Film - Eprinali] – Bang Bang[Avis Film - Eprinali] – Bang Bang[Avis Film - Eprinali] – Bang Bang[Avis Film - Eprinali] – Bang Bang


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique