• Eternal Love

     

    Bonjour à tous !

    On se retrouve aujourd'hui pour la dernière sortie d'Eternal Love !

    Qui dit dernière sortie, dit avis final de la team !

    AVIS Ausana

    Three Lives, Three Worlds : Eternal Love raconte l'histoire de la jeune fille du Seigneur Renard, Bai Qian emmenée au Mont Kunlun comme disciple du Dieu Mo Yuan afin d'étudier et de se discipliner. Mais tout ne se passe pas comme prévu et Bai Qian devra subir de nombreuses épreuves. Elle rencontre Ye Hua alors qu'elle subit son épreuve mortelle et ne se souvient de rien. Elle vivra d'autres épreuves au Palais Céleste avant qu'un événement... lui permette de retrouver sa mémoire d'immortelle. Malheureusement, d'autres troubles se mettront sur la route de Bai Qian et Ye Hua. Subiront-ils une fin funeste ou une happy end ?

    J'ai adoré bosser sur ce projet, malgré quelques passages moins bons comme dans tous les dramas, dans son ensemble cette œuvre en vaut vraiment le détour ! L'histoire est travaillée et poétique. Je n'ai pas lu le livre, mais il paraît qu'il est plutôt bien adapté !

    J'ai terminé Joy Of Life depuis peu aussi, et il n'y a pas à dire... je suis toujours autant amoureuse des dramas historiques (Wuxi, fantastique, et pur drama historique...) que ce soit pour les costumes et les décors... je me suis encore une fois régalée. Quel travail, j'applaudis ! On passera néanmoins les détails des bestiaux qui eux ne valent pas les effets spéciaux d’Hollywood, mais c'est ce qui fait le charme des dramas chinois historiques moi je dis ! 

    Je ne m'étendrai pas sur l'histoire car elle est complexe et plutôt longue, mais je tiens tout de même à préciser qu'ils ont créé un monde vraiment unique, complexe et prometteur. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'ils ont adapté la suite des romans. Vous trouverez bientôt sur notre blog le drama Three Lives, Three Worlds : The Pillow Book qui se concentre sur la romance entre Dijun et Bai Feng Jiu. J'ai hâte de le commencer.

    Les personnages/acteurs :

    Je pense que c'est la première fois que je voyais Mark Chao (Ye Hua/Mo Yuan), mais son jeu m'a convaincue. Il est tellement dévoué à Bai Qian/Su Su que son amour transparaît dans son regard et ses gestes. Quand à Yang Mi (Bai Qian/Su Su), j'ai toujours apprécié son jeu dans les dramas historiques. Ce que j'ai apprécié c'est le changement de personnalité entre Bai Qian et Su Su, l'une est tellement bornée... et l'autre semble calme et douce. Je n'entrerai pas dans les détails des décisions pris par les personnages, ne fait-on pas tous des mauvais choix dans la vie (moi la première ahah) ? Un drama où tout le monde ferait le bon choix serait tellement ennuyant. Bon, clairement, on aurait pu baffer un personnage, ou même plus, mais ainsi va la vie.

    Un autre personnage que j'ai apprécié c'est l'oncle de Ye Hua, le Prince Lian Song (James Li). Il m'aura bien fait rire tout le long du drama... jusqu'à sa disparition quasi totale dans les derniers épisodes, dommage ! Par chance, il revient dans The Pillow Book, hâte de le retrouver avec Si Ming (Lawrence Wang), le Seigneur du Destin des mortels. Leurs échanges amenaient de la fraîcheur. D'ailleurs, la légère romance entre Feng Jiu (Dilraba Dilmurat) et Dong Hua (Vengo Gao) apportait aussi une petite touche sympathique. On ne sait pas comment leur histoire se termine dans Eternal Love, mais on le découvrira dans The Pillow Book ! Heureusement, car on reste sur notre fin dans Eternal Love pour ces deux-là.

    Je ne pourrai pas parler de tous les personnages tellement il y en a... mais, je citerai aussi Mi Gu (Marco Zhang) dont les expressions m'auront faite rire, il jouait bien son rôle. Et également Li Jing (Vin Zhang) pour son destin tellement funeste, il aura été "une épave" du début à la fin (ahah), mais l'acteur était convaincant dans son rôle. Bref, tous les personnages ont une personnalité unique (et je ne parlerai pas de cette princesse qui n'aura eu que ce qu'elle méritait).

    Comme souvent dans les dramas historiques, l'ost est bien trouvé et parfaitement adapté/placé. J'ai apprécié ne pas avoir de chanson toutes les 10 minutes ! La rareté de leurs apparitions fait qu'on les apprécie plus.

    Je le regarderai sans aucun doute une deuxième fois ! Mais avant ça, Pillow Book ! ♥

    Si vous aimez les dramas historiques/fantastiques et romantiques, foncez, vous allez adorer ! Alors oui, ça saute, ça vole, ça lance des sorts, il y a des monstres etc, mais c'est ce qui fait le charme de ce genre de drama historique Wuxia chinois !

     

    AVIS Davsha

    Quand j’ai vu le trailer de Eternal Love je dois dire que j’ai été conquise par le mélange d’aventure, de combats, de femmes fortes… Puis j’ai commencé à checker ce drama et comment dire qu’il ne correspondait pas du tout à mes attentes et ce dans de très nombreux domaines :

     

    • Les personnages

     

      • Bai Qian : réputée pour sa force de caractère, sa puissance et sa renommée (c’est une haute déesse après tout). Mais on fait face à un personnage capricieux, caractériel, qui ne sait pas ce qu’elle veut. Elle aime son maître, puis le prince démon, puis l’héritier céleste mais sans jamais être sûre de ces sentiments. Je trouve qu’elle abandonne bien vite son amour pour le prince démon et qu’elle oublie vite son maître sur qui elle a veillé durant 70 000 ans. 
      • Ye Hua : prince héritier céleste par excellence → intelligent, rusé, doué au combat, destiné à régner. Mais on retrouve un personnage tourmenté, qui ne parvient pas à se débarrasser de sa concubine (inutile d’en parler) et qui préfèrerait mourir plutôt que s’occuper de son fils. 
      • Li Jing : prince démon qui vit dans l’ombre de son père et qui n’a jamais connu l’amour. Cette pauvre petite chose sans défense qui remplace son père, ne sait que pleurer sur son amour perdu (Si Yin) et sur son pauvre sort (marié contre son gré, enfin sans vouloir être méchante, il en a profité quelques jours de son épouse quand même, et il n’est pas foutu de reconnaître son “grand amour”)

     

    Je vais m’arrêter là en ce qui concerne les personnages, car beaucoup m’ont fortement agacée : Su Jin, l’empereur céleste, Dong Hua Di Jun, Bai Feng Ju (je dois dire que je n’ai pas du tout aimé leur couple dans ce drama)... J’ai trouvé beaucoup de personnages très mous et froids.
    Mais, j’ai apprécié le 4ème frère de Bai Qian qui est plutôt amusant dans son genre.

     

    • l’histoire :

     

    On commence par Bai Qian déguisée en homme (durant 20 000 ans, ils sont doués ses condisciples) qui apprend la sagesse auprès de son maître. Ce dernier durant une guerre est contraint de se sacrifier et elle décide de prendre soin de lui durant 70 000 ans (évidemment personne ne la retrouve durant ces “quelques” millénaires).

    Puis, elle est transformée en mortelle (je vous laisse découvrir comment), et rencontre son prince charmant. Malheureusement pour elle, tout ne se passe pas comme prévu et une vieille harpie parvient à la séparer de son bien-aimé (enfin elle met pas longtemps pour douter de lui son “grand amour”, et lui ne fait pas grand chose pour l’aider, enfin passons).

    Elle retrouve son immortalité mais oublie tout de son passé (encore une facilité dans le scénario). Elle rencontre celui qui lui est destiné, ne supporte pas cette situation, mais succombe quand même à ses charmes (je n’ai pas trop compris comment d’ailleurs). Il n’hésite pas à se sacrifier pour elle et son maître mais elle ne parvient toujours pas à lui dire qu’elle tient à lui. 

    La fin est quant à elle très facile, elle finit par tout lui pardonner mais n’a pas le temps de lui révéler car il est contraint de se sacrifier.

    Je pense que vous avez compris que ce scénario ne m’a pas plu du tout. On fait face à beaucoup de facilités scénaristiques (oubli, perte de pouvoirs, impuissance) qui m’ont laissé de marbre. 

     

    Enfin bref un bilan très très moyen et je reste gentille, je dois dire. Je me suis ennuyée et forcée à continuer ce check (car il fallait bien le faire) mais je suis bien contente de m’en être débarrassé. 

    Comme on dit tous les goûts sont dans la nature, mais je ne comprends toujours pas l’engouement qu’il y a eu autour de ce drama.



     

     

    AVIS Eprinali

     

    Je suis dans l'obligation de m'armer de courage pour faire cet avis. Non pas que rédiger un avis me rebute, même si l'exercice n'est jamais simple, mais là je sais que je vais aller à contre courant de beaucoup d'entre vous.

    Si vous avez lu les avis d'Ausana et de Davsha, vous avez pu constater qu'ils sont diamétralement opposés, et le mien, va plutôt rejoindre celui de.... Davsha.

    Je n'avais aucun à priori sur ce drama, j'en avais déjà entendu parlé, mais ma curiosité n'avait pas forcément été piquée, alors quand il a été proposé, je me suis dit "pourquoi pas, beaucoup semble l'apprécier".

    Néanmoins, je ne comprend pas un tel engouement, pour être transparente, j'ai du apprécier 7-8 épisodes maximum ! Et grosso modo ces épisodes correspondent à ceux des batailles (Mo Yuan vs la Céleste qui le convoite au début, Céleste vs Ombres, Ye Hua vs Sirène). A mon sens, il n'y a pas eu assez de combat et trop (beaucoup trop de complot au sein du Royaume Céleste). Mais reprenons depuis le début si vous le voulez bien:

    Une première partie où Bai Qian est à Kunlun, "déguisée" en homme. Le Haut Dieu Mo Yuan l'accepte en tant que disciple. Pendant 20 000 ans, elle/il va vivre avec 16 autres disciples qui ne se douteront pas qu'elle est une femme... Alors que le Prince des Ombres, en 2 secondes, lui il comprend ! Bref passons sur cette anomalie.

    Le prince des Ombres, parlons-en, un quet**** (devinez la fin du mot), il est amoureux de Bai Qian, mais fini par coucher (et plus d'une fois) avec Xuan Nu (une cousine de Bai Qian) qui soit disant lui ressemble énormément ! Euh pardonnez-moi mais la nana si elle ressemble à quelqu'un dans le drama c'est plus à Su Jin...

    Faisons donc un bond dans le temps, 70 000 ans plus tard, et faisons connaissance avec les Célestes... Alors comment dire, cette engeance n'a rien de Céleste, ils sont plus diaboliques, vicieux et comploteurs que les Ombres ! Entre la Su Jin (complètement folle), le Seigneur Céleste (qui ne sert à rien, à part prendre parti pour les plus vereux), et la mère du Prince héritier Céleste, on a une belle brochette et personnages à détester. Si vous voulez mon avis, ils s'en sortent trop bien, je les aurait exterminé.

    Je pense que je vais arrêter là, car je n'arrive pas du tout à trouver du positif, mais chacun son avis et heureusement que nous n'avons pas tous les mêmes goûts pour permettre de diversifier les choix. Néanmoins, je suis contente d'en avoir fini et de ne plus jamais le regarder. Une chose est certaine, ce drama prendra la poussière sur mon disque dur pour les éventuelles demandes de réup. 

     

     

     

    A la semaine prochaine, bon dramatage !

     TELECHARGEMENT 

     

    Pin It

    11 commentaires
  • Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12

     

    Bonjour à tous,

    Cette semaine vous aurez le plaisir de chevaucher auprès de Chu Chu et de Zi Zhu pour découvrir les deux nouveaux épisodes que nous vous proposons.

    Épisode 11 :

     

    Qian Qian doit remplir ces devoirs de Princesse héritière et se rendre au Mont Weimeng pour mettre hors d'état de nuire les brigands sévissant sur ce Mont. Mais en plus de la mission officielle, elle mettra tout en œuvre pour remplir son autre mission, plus personnelle... Rapprocher Chu Chu et Han Shuo. Pensez-vous qu'elle réussira ? Quelle stratégie mettra t-elle en œuvre et qui seront ses complices ?

      Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12  Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12  Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12

    Pendant ce temps, la vie ne s'arrête pas à Huayan, et Yuan Yuan, conformément à sa parole devra suivre sa rééducation. Toutefois, en l'absence de Qian Qian, qui se dévouera ? Et si notre belle Princesse commençait a éprouver des sentiments pour le charmant musicien ?       

      Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12  Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12  Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12      

     

    Épisode 12 :

     

    Qian Qian est plus que jamais en danger au Mont Weimeng, toutefois, le danger vient-il de Meng Guo ou d'autres personnes ?

                        Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12          Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12

    Une chose est certaine, des décisions prises ne feront pas l'unanimité et Qian Qian risque bien de découvrir à ses dépens que ses plus proches alliés sont peut-être bien les ennemis les plus dangereux.

                        Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12          Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12

    De plus, un problème n'arrivant jamais seul, Qian Qian ne perd pas de vue son objectif de rapprocher Chu Chu et Han Shuo, ce qui soyons transparent convient parfaitement à Chu Chu. Néanmoins, ce rapprochement ne se fera pas sans douleur, à votre avis, la jalousie est-elle un vilain défaut ou la plus belle des preuves d'amour ?

      Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12  Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12  Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12

    Pendant ce temps, à Huayan, des échanges ont lieux, le geste est louable mais sera t-il apprécié à sa juste valeur ?

    Un feulement et des épines - Scènes 11 et 12

    Vous le découvrirez (ou pas) en regardant ces deux épisodes. Très bon visionnage et à bientôt pour de nouvelles sorties !

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique